L’approvisionnement énergétique est important

14.09.2022

L’absence de l’approvisionnement en gaz de Russie, les interruptions temporaires de près de la moitié des centrales atomiques françaises, associées à une capacité de production globalement trop faible, ont visiblement aggravé la situation énergétique.

On nous encourage actuellement à faire tout ce qui est possible pour éviter une pénurie énergétique!

En cas de crise, Ostral prévoit des scénarios échelonnés: tout d’abord il y aura des appels à la population pour économiser le courant. Si cela ne devait pas suffire, des appareils et installations forts consommateurs d’énergie, mais pas absolument nécessaires seraient interdits. Lors de l’étape suivante le Conseil fédéral en viendrait à contingenter les gros consommateurs. Dans ce cas la consommation d’énergie devrait être diminuée d’un certain pourcentage, sous menace d’amende. Et en «ultima ratio» le courant serait interrompu à chaque fois pour plusieurs heures selon un certain roulement, sachant que tous les secteurs du réseau seraient touchés de la même manière. Les entreprises «d’importance systémique» telles qu’elles avaient été déterminées pendant la pandémie de covid ne sont pas encore définies.

Pour de nombreuses entreprises ces mesures envisagées représentent une véritable angoisse existentielle. De nombreuses entreprises du secteur de la viande seraient touchées avant tout par le contingentement ainsi que par les interruptions cycliques en raison des possibles interruptions de la chaîne du froid et du déroulement des activités dans les abattoirs.

Actifs au sens large
Depuis des mois déjà les représentants de l’UPSV interviennent sans ambiguïté et avec insistance dans les discussions aussi bien au niveau des associations de l’économie qu’au plus haut niveau politique. Ensemble, de manière coordonnée et en étroite collaboration avec l’Usam ainsi que d’autres organisations, nous signalons de manière ciblée les conséquences de ces mesures pour l’approvisionnement de la société et mettons en évidence par ailleurs les charges supplémentaires qui menacent notre branche! Car même si les différentes entreprises ne peuvent pas être si simplement priorisées sur la base de la situation technique des réseaux électriques, il faut dire clairement que l’approvisionnement en viande fait partie du ravitaillement de base de notre société – un fait qui justifie clairement de catégoriser le secteur de la viande comme un élément de notre économie à prioriser, et même à protéger! (lz)

Ivo Bischofberger,  Président
Ruedi Hadorn,   Directeur

 
 
 
 
 

Union Professionnelle Suisse de la Viande UPSV · Sihlquai 255 · Case postale · 8031 Zurich ·  Tél. +41 44 250 70 60 · Fax +41 44 250 70 61 · info(at)sff.ch

Swiss Meat People